FGI à Montréal en 2024

À l’automne 2021, eQualitie a lancé l’idée que la ville de Montréal soit hôtesse de la 19e édition du Forum sur la gouvernance de l’Internet. L’initiative bénéficie déjà du soutien et de l’approbation des gouvernements locaux et provinciaux, d’universités, d’entreprises et d’organisations communautaires. Lisez la proposition ci-dessous et joignez-vous à nous pour encourager le gouvernement du Canada à inviter le Forum de la gouvernance de l’internet à Montréal en 2024.

Qu’est-ce que le FGI?

Le Forum sur la gouvernance de l’Internet (FGI) est un sommet des Nations Unies pour le dialogue politique multipartite sur les questions de gouvernance de l’Internet. Depuis sa création en 2006 par l’Agenda de Tunis du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), le FGI a pris de l’importance en tant que forum ouvert et inclusif de dialogue sur les questions politiques visant à favoriser la durabilité, la robustesse, la sécurité, la stabilité et le développement d’Internet.

Chaque année, le forum rassemble des parties prenantes nationales, régionales et internationales pour engager des discussions transversales sur les questions de gouvernance de l’Internet. Ses processus et principes fondamentaux restent ouverts et transparents, développés du bas vers le haut par la communauté du FGI.

Canadien.ne.s et Québécoi.se.s, déjà concerné.e.s par la gouvernance d’Internet 

La fracture numérique, la cybersécurité, l’Internet des objets, la violence et le harcèlement en ligne, l’éthique en intelligence artificielle et bien d’autres sujets mobilisent déjà les Canadien.ne.s.

En 2019, le Canada a lancé son FGI national (CIGF) rassemblant des centaines de représentants du gouvernement, de la société civile et du secteur privé pour s’attaquer aux problèmes urgents de politique publique auxquels est confronté Internet. Compte tenu de l’intérêt croissant et de la réflexion sur les résultats de l’événement, le rapport 2019 du CIGF a souligné la position unique du Canada dans le dialogue mondial et l’opportunité pour les parties prenantes canadiennes de devenir des leaders dans la résolution des problèmes transnationaux associés au monde en ligne.

Au Québec, la section québécoise de l’Internet Society (ISOC) a lancé un Forum sur la gouvernance de l’Internet au Québec en 2017. Son rapport final contenait plus de 40 recommandations sur les données ouvertes, la connectivité, les technologies blockchain et l’inclusion numérique définissant les opportunités et les perspectives – des actions qui pourraient contribuer à faire du Québec une société numérique plus ouverte et inclusive, tout en offrant une interconnexion plus juste et meilleure avec le reste du monde.

Montréal, Silicon Valley du Nord 

Montréal est souvent considérée comme l’un des berceaux de la Déclaration universelle des droits de l’homme, rédigée en 1946 par le juriste canadien John Peters Humphrey. La ville a connu une croissance incroyable dans l’industrie de la technologie, y compris dans les secteurs de l’IA et de l’apprentissage en profondeur, la conception et la production de jeux vidéo, les CGI et la cybersécurité. La plus grande ville du Québec s’appuie sur un écosystème diversifié et une forte collaboration entre divers acteurs dont 5 000 entreprises technologiques employant 179 000 personnes; un réseau de 1 500 mentors technologiques bénévoles; de nombreux centres de recherche, dont le plus grand institut de recherche universitaire au monde pour l’apprentissage profond et automatique (MILA) ; 27 incubateurs/accélérateurs ; près de 18 000 étudiants universitaires inscrits dans des programmes technologiques ; 12 laboratoires d’innovation d’entreprise ; un fort soutien gouvernemental à la R&D ; et beaucoup plus.

Connue comme la ville des festivals avec sa riche histoire, sa culture et son patrimoine, Montréal est bâtie sur une île (Kawenote Teiontiakon dans la langue Kanien’kéha du peuple Haudenosaunee). La ville abrite le siège de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) en plus du Secrétariat des Nations Unies de la Convention sur la diversité biologique (CDB). Le Palais des Congrès de Montréal, qui a accepté d’accueillir le FGI en 2024, a déjà accueillait la 11e Conférence sur les changements climatiques (COP11) en 2005, le Conseil mondial de l’énergie en 2010, la Plate-forme régionale pour la réduction des risques de catastrophe dans les Amériques en 2017 et bien d’autres événements majeurs.

Encouragez le Canada à soutenir cette initiative!

Merci et rendez-vous à Montréal en 2024!

Suivez le FGI en 2021

La 16e réunion annuelle du FGI sera organisée par le gouvernement polonais à Katowice du 6 au 10 décembre, sous le thème général d’Internet Unie. Le programme est maintenant disponible.

Read More